Portail officiel de la fédération Wallonie-Bruxelles

favorisimprimerenvoyer

Contact

La « Maison de l’Ecoute-Arsonic » à Mons

Focus

La « Maison de l’Ecoute-Arsonic » à Mons

Après plusieurs mois de ges(ta)tion coordonnée, la Direction des Infrastructures de la FW-B, l’association momentanée Holoffe & Vermeersch, Laurent Niget et l’acousticien Eckhard Kahle ont donné naissance à la « La Maison de l’Ecoute », projet ambitieux du compositeur Jean-Paul Dessy.

La Direction des Infrastructures de la FW-B a contribué grandement à la métamorphose d’Arsonic qui se veut aujourd’hui plus que jamais un lieu d’accueil, de création et de partage où le son est maître des lieux et jongle tour à tour avec la musique, les images et les mots. Quel pourrait être le lien entre une ancienne caserne des pompiers et un espace dédié à la création, la production et la diffusion de la musique ? Vous ne voyez vraiment pas? Et la réponse est… un espace unique et insolite doté d’une situation géographique stratégique au sein de la ville de Mons !

Le bâtiment originel a été allégé  et restructuré via l’adjonction d’un nouveau volume reprenant la salle de concert à jauge variable. Elle peut accueillir 250 personnes et est dotée d’une scène à trois faces avec 2 gradins, un grand et un plus petit ainsi qu’un balcon discret et une régie technique pour les enregistrements. Le bâtiment présente aussi un espace lumineux, « Le Passage des Rumeurs », qui longe la salle et sert de foyer mais aussi d’espace pour les expositions et installations diverses ; la très mystérieusement nommée « Chapelle du Silence », endroit d’expérimentation sonore, de recueillement, entièrement gratuite et dédicacée à l’écoute intime de musiques subtiles tels les sons de la nature, les chants sacrés, le jazz… L’intégration d’une œuvre du créateur et designer français Mathieu Lehanneur, sphère intitulée « La Rumeur », diffuse une programmation sonore (partie technique assurée par l’ingénieur du son Jarek Frankowski) et entre en dialogue avec l’architecture du lieu ; la salle d’Emerveillement sonore destinée aux plus petits et enfin une salle de répétition de forme hexagonale. Notons le choix d’un matériau bien approprié au lieu, le bois (de peuplier) qui habille la salle de concert et en magnifie l’acoustique en atteignant son niveau sonore (NR15 : niveau sonore correspondant au confort acoustique d’un studio d’enregistrement ; ce niveau est atteint  aussi dans la salle de répétition et dans la Chapelle du silence) et le comptoir d’accueil qui, bien au-delà d’un point de passage évident, se révèle être un très bel espace de rencontre et de convivialité. 

N’attendez plus, allez découvrir ce lieu magique dédié aux sons ! 

Infos : www.musiquesnouvelles.com

Liens sur la thématique

Tous les articles