Portail officiel de la fédération Wallonie-Bruxelles

favorisimprimerenvoyer

Contact

6 mois plus tard : la Maison de Justice de Bruxelles toujours aux côtés des victimes des attentats
Crédit photo: Miguel Discart

Actu

6 mois plus tard : la Maison de Justice de Bruxelles toujours aux côtés des victimes des attentats

Le Service d’Accueil des Victimes (SAcV) de la Maison de Justice de Bruxelles poursuit son soutien aux victimes des attentats de Bruxelles et à leurs proches. Six mois après ces évènements tragiques, c’est l’occasion de faire le point sur les actions entreprises par le SAcV.

Dès le 22 mars, le SAcV de la Maison de Justice s’était mobilisé pour assurer la prise en charge des victimes et de leurs proches, particulièrement dans les aspects relatifs à la procédure judiciaire. Une cellule unique avait été mise en place avec la Maison de Justice néerlandophone de Bruxelles.

Les associations partenaires de l’AGMJ ont aussi été mobilisées pour assurer un soutien socio-psychologique et un accès à des permanences juridiques. Une conférence de presse avait été organisée début mai pour informer les victimes de la possibilité de recourir à ces différents services.

Un important travail de coordination avec le Parquet fédéral et les juges d’instructions a été mené. Au total, depuis le 22 mars :

  • Environ 800 victimes et proches ont été contactées par courrier, que ce soit directement ou via leurs ambassades ;
  • De nombreuses interventions ont été assurées pour répondre aux questions des victimes et particulièrement au sujet des indemnisations dont elles pouvaient bénéficier, du déroulement exact des faits ou des démarches à entreprendre pour être prises en compte dans le cadre de la procédure judiciaire ;
  • Une quinzaine de rencontres entre les familles des victimes décédées et les médecins légistes et les membres du service d’identification des victimes ont eu lieu ;
  • Près de 200 personnes se sont constituées parties civiles devant les juges d’instruction, durant 14 demi-journées d’audiences spécialement dédiées. Outre l’organisation de ces séances, le travail des assistants de Justice a également consisté en l’accompagnement des victimes et de leurs familles ;
  • De nombreuses séances de restitution des objets personnels et des pièces à conviction aux familles et aux victimes ont été organisées.

Ainsi, à chaque stade de la procédure, l’accompagnement des victimes et des familles par les SAcV a démontré son utilité.

Liens sur la thématique

Tous les articles