Portail officiel de la fédération Wallonie-Bruxelles

favorisimprimerenvoyer

Contact

Ars Musica, le Japon mis à l’honneur

Actu

Ars Musica, le Japon mis à l’honneur

Ce samedi démarre Ars Musica, l’un des 10 festivals incontournables de la scène internationale de musique contemporaine. Plus de cinquante concerts, mettant le Japon à l’honneur, vous attendent jusqu’au 27 novembre dans une vingtaine de lieux de Bruxelles et de Wallonie.

Depuis 1989, Ars Musica fait découvrir au public l’ensemble de la musique contemporaine sous toutes ses formes. Musiques anciennes, jazz, pop, rock et musique du monde entrent en dialogue. Mais pas seulement puisque d’autres disciplines y sont présentes comme la danse, la poésie et la vidéo.

Cette nouvelle édition du festival devenu une biennale depuis 2014 se profile surtout comme le rendez-vous d’une jeune génération de compositeurs, d’artistes et d’interprètes, d’ici et d’ailleurs, réunis dans des configurations inédites et excitantes. Citons la présence notamment de Daï Fujikura, Kenji Sakai, Tomoko Sauvage et Reison Kuroda. Bien entendu, les compositeurs "historiques" issus du Japon comme Toru Takemistu et Maki Ishii seront également présents au programme.   

Au-delà de la découverte de l’univers (ou plutôt des univers) japonais, le public pourra également apprécier des compositions belges dont notamment "La fille du fondeur" de Stéphane Collin inspiré d’une légende japonaise et celles de Claude Ledoux qui proposera un "concerto pour Shakuhashi et orchestre" inspiré librement par les œuvres de Debussy et de Ravel, et la musique du film chorégraphique et orchestral de Thierry De Mey.

Les arts visuels auront d’ailleurs leur part au cours du festival, associés aux musiques ou aux travaux d’artistes comme Sarah Wéry et Wiko Watanabe, Jean-Philippe Collard ou le jeune et surdoué Gwenaël Grisi jouant sur le film muet "Les Gosses de Tokyo" de Ozu.

Plus d’infos et programme sur www.arsmusica.be

 

Liens sur la thématique

Tous les articles