Portail officiel de la fédération Wallonie-Bruxelles

favorisimprimerenvoyer

Contact

Biennale de Venise
Le duo d'artistes Jos De Gruyter et Harald Thys

Actu

Biennale de Venise

Suite à un appel à projets lancé par la Ministre de la Culture Alda GREOLI, le projet “Mondo Cane” du duo d’artistes Jos de Gruyter et Harald Thys a été sélectionné pour représenter la Fédération Wallonie-Bruxelles lors de la Biennale de Venise 2019.

« Harald Thys et Jos De Gruyter combinent un ancrage national fort tout en étant tournés vers l’international. Leurs créations interpellent et je suis dès lors convaincue que leur création possède toutes les qualités pour investir notre pavillon national au moyen d’un projet qui donnera, je l’espère, l’envie de découvrir l’excellence de la création en Communauté Française et plus largement en Belgique. » Alda GREOLI

Jos De Gruyter et Harald Thys exercent, depuis plus de trente ans déjà, un travail artistique d’une exigence et persistance rare. Leur collaboration a donné naissance à un langage extrêmement singulier qui, au sein d’une culture visuelle contemporaine dense, se distingue par une tonalité, une insistance et une normalité déroutante. Le duo d’artistes crée des films, dessins, peintures, photographies et sculptures dans lesquels des personnages, des objets et des espaces à la fois ultra-identifiables et non-autoritaires existent.
 
A l’occasion de la 58ème Biennale d’art de Venise, les artistes proposent MONDO CANE, une exposition spécifiquement conçue pour le pavillon belge. MONDO CANE est une expression italienne qui se teinta d’une couleur particulière en 1962 suite à la sortie du film éponyme. Derrière une apparence pseudo-documentaire, le film présentait une succession de pratiques culturelles choquantes à travers le monde.
 
L’univers du pavillon quant à lui ne choque pas, il est lui-même traumatisé. L’exposition MONDO CANE se présente comme un musée folklorique exposant la figure humaine. Ses habitants sont mutiques, blêmes et peureux. Les maigres activités qui s’y tiennent sont purement formelles et produisent des coquilles esthétisées, poussant le visiteur à percevoir ce qu’il s’y passe comme une curiosité, décalée de la réalité contemporaine.
 
Jos De Gruyter et Harald Thys ont l’habitude de distiller des fictions à partir d’une réalité parfois trop réelle. Ils se disent volontiers attirés par l’état de psychose de la société actuelle, tout en le redoutant et le ventilant à travers leurs créations. Sans jamais tomber dans le cynisme ou la morale, ils parviennent avec habilité, et non sans humour, à transformer ce qui s’apparente à de la peur ou à un état de latence en quelque chose de volontaire, critique et dépassant le statut-quo.

La biennale de Venise aura lieu du samedi 11 mai au dimanche 24 novembre 2019.

Liens sur la thématique

Tous les articles