Portail officiel de la fédération Wallonie-Bruxelles

favorisimprimerenvoyer

Contact

Trois nouvelles reconnaissances pour le patrimoine immatériel

Actu

Trois nouvelles reconnaissances pour le patrimoine immatériel

Depuis le 30 août 2021, l’abissage en Ardenne Belge, la Grande procession de Tournai et le Lapin du lundi perdu sont reconnus comme chefs-d’œuvre du patrimoine oral et immatériel de la FW-B.

La Fédération Wallonie-Bruxelles continue à soutenir le patrimoine culturel immatériel. Ce patrimoine vivant s’exprime aussi bien dans les sciences et techniques, dans les fêtes rituelles que dans les traditions gastronomiques, comme en témoignent ces trois nouvelles reconnaissances.

Abissage, irrigation traditionnelle des prairies en Ardenne belge

L'abissage est une technique agricole d'irrigation de prairies. Elle consiste à dévier un cours d'eau dans une rigole créée à cet effet, en vue de l'amener en amont des prairies à irriguer. Le canal est obstrué aux endroits où l'agriculteur souhaite faire couler l'eau dans la prairie. Cette eau est éventuellement récoltée dans un canal situé en aval.

Des traces de cette pratique ancestrale sont encore observables dans toute l’Ardenne belge et notamment dans plusieurs communes des Provinces de Liège, du Luxembourg et de Namur. Cependant, un seul canal d’abissage est encore en activité. Il est situé à proximité du village de Cierreux, dans la commune de Gouvy, au nord de la Province du Luxembourg.

L’abissage est une forme durable de la gestion des prairies et des ressources en eau. Elle contribue à la conservation de la biodiversité et peut faciliter l’adaptation aux changements climatiques en luttant efficacement contre la sécheresse. En raison de ses valeurs patrimoniale et écologique, l’abissage est un ambassadeur remarquable des liens étroits qui unissent le patrimoine et la nature.

En savoir plus sur l'abissage.

La Grande Procession de Tournai

La Grande procession de Tournai remonte au XIe siècle. Elle a un triple aspect : religieux, historique et artistique. Depuis plus de neuf siècles, une fois par an, la Grande Procession parcourt les rues de la ville (actuellement le 2e weekend de septembre) en l’honneur de la Vierge Marie.

Elle est constituée d’une succession de groupes costumés portant des statues et reliquaires vénérés dans les églises de Tournai et du Tournaisis, richement fleuris, et entrecoupés de groupes musicaux et historiques. La procession actuelle est composée de six parties bien distinctes représentant l’évolution de l’histoire religieuse de la cité aux cinq clochers.

En savoir plus sur la Grande Procession de Tournai.

Lapin du lundi perdu de Tournai, savoir-faire gastronomique et convivialité

La ville de Tournai est également mise à l’honneur à travers la reconnaissance d’une pratique culinaire et conviviale tout à fait originale : Le Lundi perdu ou Lundi parjuré.

Il s’agit d’une fête traditionnelle qui se déroule le lundi qui suit l'Épiphanie. Depuis le milieu du 19e siècle, les Tournaisiens la considèrent comme leur troisième réveillon. Au cours du repas familial, où l'on se doit de manger du lapin, un roi de table est désigné : les convives tirent au sort les billets des rois pour connaître le rôle que chacun aura à tenir pendant le repas. Il existe 16 rôles différents (roi, fou du roi, valet, verseur, cuisinier, portier, laquais, etc.).

Cette pratique familiale démontre que les savoir-faire gastronomiques font aussi, et de belle manière, partie du patrimoine culturel.  

En savoir plus sur le Lapin du lundi perdu.

Liens sur la thématique

Tous les articles