Portail officiel de la fédération Wallonie-Bruxelles

favorisimprimerenvoyer

Contact

La lecture, l’affaire de tous

Appels à projets Fureur de lire/Plan Lecture 2021-2022

Depuis 2017, l’appel à projets Fureur de lire/Plan Lecture soutient financièrement, à hauteur de 1250 € maximum par projet, des partenariats entre plusieurs secteurs visés par le Plan Lecture : petite enfance, enseignement obligatoire et culture. Les projets visent à sensibiliser les jeunes de 0 à 18 ans à la lecture et au plaisir de lire. Les candidatures peuvent être envoyées jusqu’au vendredi 28 mai 2021.

 

Une séance d’information en ligne aura lieu le mercredi 24 mars à 15h. Pour vous y inscrire, veuillez envoyer avant le 17 mars un courriel à l’adresse plan.lecture(at)cfwb.be avec l’objet « Inscription : séance d’information ».  Merci de préciser vos nom et prénom ainsi que le nom de la structure pour laquelle vous travaillez dans le corps du texte. 

Appel à projets Fureur de lire/Plan lecture : 

 

 

En raison de la crise sanitaire, la Journée Plan Lecture du 22 avril 2021 à la Marlagne est reportée au jeudi 21 avril 2022 .

Un Plan Lecture pour la Fédération Wallonie-Bruxelles

En octobre 2015 a été dévoilé un « Plan Lecture » transversal composé de 30 mesures pour remettre la lecture au centre des préoccupations éducatives et culturelles.

Pourquoi ?

Les constats en matière de lecture et de maîtrise de la langue française en Fédération Wallonie-Bruxelles sont particulièrement préoccupants :

  • D’après une récente étude de l’ONE, 50% des enfants âgés de 30 mois présentent déjà un retard ou des troubles du langage.
  • 25% seulement des élèves de 4ème primaire ont une bonne maîtrise de la lecture, documentaire ou littéraire.
  • À 15 ans, les performances en lecture de nos élèves sont à peine égales à la moyenne des pays de l’OCDE.
  • La lecture, comme pratique culturelle, est en recul : les Belges sont 68% à avoir lu un livre au cours des douze derniers mois et 37% à avoir fréquenté une bibliothèque publique.
  • 15% des jeunes quittent l’école secondaire sans diplôme et sans l’usage fonctionnel de la lecture.

Pour qui ?

Ce Plan transversal vise trois compétences complémentaires : la petite enfance, l’enseignement obligatoire et la culture – pour viser prioritairement les jeunes entre 0 et 18 ans.

Avec quels acteurs ?

Le Plan Lecture s’inscrit notamment dans la dynamique du Pacte pour un Enseignement d’excellence et dans le cadre de la nouvelle alliance entre la culture et l’école.

Le travail transversal qui sera mené pour mettre en œuvre le Plan Lecture implique tous les acteurs concernés par la lecture : les opérateurs culturels de la Fédération Wallonie-Bruxelles, les associations, les bibliothèques, etc ; les créateurs, auteurs et illustrateurs belges francophones ; les formateurs en lecture, dans l’enseignement obligatoire et en éducation permanente ; les accueillants d’enfants et les enseignants ; les chercheurs universitaires, dans les secteurs de la pédagogie, de la sociologie ou des neurosciences cognitives.

Avec quels objectifs ?

Remettre la lecture au centre des apprentissages et des pratiques éducatives et culturelles, en considérant que la lecture est un savoir essentiel au développement et à l’épanouissement des individus et d’une société démocratique.

Avec quelles orientations ?

  • Réviser l’offre de formation à l’apprentissage de la lecture et à sa promotion.
  • Connecter l’offre culturelle, notamment en matière de littérature de jeunesse, avec les pratiques éducatives et scolaires.
  • Soutenir les initiatives et les rapprochements entre les acteurs des différents secteurs visés.
  • Développer les outils de sensibilisation aux usages et aux enjeux de la lecture.

Dans quels délais ?

Certaines mesures pourront donner lieu à des changements immédiats, comme l’usage intensif de la littérature de jeunesse et des manuels scolaires dans les classes, la diffusion d’outils de sensibilisation au livre et à la lecture dans les crèches ou le développement de l’offre en matière de formation continue des acteurs concernés. S’agissant des mesures préconisées pour l’enseignement obligatoire et plus particulièrement pour la formation initiale, celles-ci ne seront vraisemblablement visibles et mesurables qu’au-delà du terme de la législature actuelle.

Avec quelle coordination ?

Le monitoring des propositions sera assuré par le coordinateur transversal, Laurent Moosen, qui rendra compte régulièrement de l’état d’avancement des différentes propositions qui composent le Plan.

Découvrez le rapport complet remis à la Ministre en octobre 2015

Les 30 propositions du Plan Lecture en un coup d’œil

Télécharger la brochure complète du plan lecture

Une journée Plan Lecture le 30 avril 2019

Vous souhaitez en savoir plus sur le Plan Lecture ? Vous avez des questions ? Vous souhaitez partager vos idées sur la lecture ?

Laurent Moosen
Coordinateur transversal du Plan Lecture

plan.lecture(at)cfwb.be

Retrouvez-nous sur Facebook

 

 

Une question ? Appel gratuit au 0800 20 000 les jours ouvrables de 8h à 18h ou infos(at)cfwb.be

ABC des démarches

Vous êtes...



La Cellule Architecture de la FW-B
Egalité des chances
Yapaka
Réseau de prise en charge des extrémismes et radicalismes violents
Cellule de lutte contre la pauvreté
  • Plan Lecture
  • Journée de la recherche
  • Les Chiffres clés de la Fédération Wallonie-Bruxelles