Portail officiel de la fédération Wallonie-Bruxelles

favorisimprimerenvoyer

Contact

Session des mémoires


Portrait de Noémi Globen

Noémi Globen (ULg)

Prix du mémoire de l’Observatoire de l’Enfance, de la Jeunesse et de l’Aide à la jeunesse (OEJAJ) et Lauréate du Prix communication

«Mon parcours est très riche et en même temps, très particulier. Je suis diplômée de la faculté des sciences sociales en 2014 et au lendemain de mon diplôme, j’ai commencé à travailler dans le domaine de la migration que je connaissais déjà via des activités de bénévolat. D’années en années, je me suis spécialisée pour travailler aux côtés des Mineurs Etrangers Non Accompagnés que ce soit dans un travail de Tutrice ou bien au sein des Centres d’Accueil, des Structures individuelles et d’un projet de placement en famille d’accueil. Mon travail a généré, au quotidien, un besoin de me spécialiser afin d’améliorer la prise en charge que je pouvais réaliser. En parallèle à ces activités, j’ai donc entrepris un second master en Psychologie à l’Université de Liège que j’ai terminé en septembre 2021. C’est mon expérience professionnelle, mes contacts avec ce public et mes observations au sein des différents lieux de vie, qui ont suscité les questions au cœur de ce mémoire et l’envie d’y répondre. »

« Il est important de comprendre que nous avons un impact sur la santé mentale de ces mineurs étrangers et que leur prise en charge dépend de nos actions et de nos choix. Mieux comprendre les besoins de ces jeunes, permet de soutenir leur santé mentale et d’améliorer leur accompagnement. J’espère et je souhaite que ce travail contribue à cette compréhension et qu’il puisse orienter les décisions futures »

Résumé du mémoire : "Influences des environnements d’accueil et du soutien social sur les capacités de résilience et sur le maintien de symptômes de stress post-traumatique chez les mineurs étrangers non accompagnés en Belgique" (.pdf)

 

 


Portrait de Anouk Durocher

Anouk Durocher (ULB)

Prix du mémoire de l’Observatoire des Politiques Culturelles (OPC)

Anouk a un Master en Sciences politiques, orientation Relations internationales, option Paix, sécurité et conflits

Après avoir étudié les Sciences Politiques à l'Université libre de Bruxelles et obtenu son diplôme en 2020, Anouk se dirige vers le journalisme écrit et audio. Son mémoire a confirmé son intérêt pour des sujets liés à la région du Maghreb, au féminisme et à la création artistique. 

« La journée de remise de prix m'a permis de découvrir le travail de jeunes chercheurs.euses belges sur des sujets très variés et de présenter ma recherche auprès d'un public universitaire qualifié. »


Résumé du mémoire : "Les Insoumuses : engagement féministe et arts urbains dans la Tunisie post-révolutionnaire" (.pdf)

 

 


Portrait de Alice Colignon

Alice Colignon (UCL)

Prix du mémoire de l’Administration générale de l’Enseignement (AGE)

« Institutrice primaire de formation, j’enseigne depuis dix ans dans une école bruxelloise qui accueille un public défavorisé, contexte auquel je suis profondément attachée. Il y a trois ans, j’ai entrepris un master en Sciences de l’éducation en parallèle de mon métier, en vue de prendre un recul théorique sur mes pratiques professionnelles. Ce sujet de mémoire provient directement d’une problématique de terrain qui me tient à cœur : identifier une façon d’épauler mes collègues novices dans les défis que nous rencontrons au quotidien en exerçant dans ce milieu urbain, auxquels les enseignants ne sont pas spécifiquement préparés au terme de leur formation initiale. »

« J’ai été extrêmement touchée par l’attribution du Prix Education pour ce travail. Le présenter lors de la Journée de la Recherche a été une belle occasion de raconter l’expérience de mes participants et de partager mes résultats à un public plus large. Là est le rêve de tout chercheur débutant, d’autant plus ceux qui, comme moi, sont profondément attachés à la problématique exposée. »

Résumé du mémoire : "L’insertion professionnelle d’enseignants débutants dans des écoles primaires bruxelloises accueillant un public défavorisé. Leur engagement urbain et la résilience constitutifs de leur expérience" (.pdf)

 

 


Portrait d' Alyssa Lurquin

Alyssa Lurquin (UCL)

Prix du mémoire de l’Administration générale du Sport (AGS)

« Diplômée d'un bachelier en sociologie et anthropologie, j'ai pris une année sabbatique pour parcourir l'Amérique du sud à vélo. Une fois de retour sur le sol belge, il était devenu évident pour moi que pouvoir partager mes passions et mes connaissances était essentiel. J'ai alors entrepris, en parallèle d'un emploi à mi-temps et de la pratique en compétition du cyclisme, un master en communication et relations publiques. C'est dans le cadre de ce dernier que j'ai réalisé le travail présenté lors de la journée de la recherche 2021. Travaillant aujourd'hui au sein de la fédération cycliste Wallonie-Bruxelles, j'espère pouvoir, de près ou de loin, participer au développement du cyclisme en Wallonie. » 

« Présenter un travail de fin d’étude en 7’ est un vrai challenge ! Pour ma part, un peu plus de préparation n’aurait pas été de trop ! » 

 

 


Portrait de Caroline Benouamer

Caroline Benouamer (UMons)

Prix du mémoire de l’Administration générale des Maisons de justice (AGMJ)

« Je suis, depuis septembre 2021, psychologue spécialisée en psychopathologie légale. J’ai commencé mes études de psychologie à l’Université de Bourgogne à Dijon. Durant ces trois premières années, j’ai animé un atelier écriture au quartier homme de la maison d’arrêt de Dijon. J’ai aussi participé à des cercles de réflexion et des actions concernant le milieu carcéral et plus globalement la prise en charge des justiciables. Ces expériences bénévoles ont alimenté ma volonté de m’engager et de prendre pleinement part à cette dynamique. J’ai ainsi poursuivi mon master en sciences psychologiques à l’Université de Mons dans le service de Psychopathologie Légale. J’y ai suivi un cursus de recherche. Il m’est à cœur d’allier pratique clinique et méthodologies de recherche. Ma réflexion se centre particulièrement sur l’articulation entre des modèles de réhabilitation plus positifs et une évaluation du risque la plus fiable possible. À cette occasion j’ai pu être en contact avec l’Administration Générale des Maisons de Justice qui est au premier plan dans l’accompagnement de nos justiciables. » 

« La journée de la recherche a été une belle opportunité de sensibiliser un large public à un domaine qui reste encore très fermé. »


Résumé du mémoire : Les facteurs protecteurs du risque de violence : Revue systématique de la validité prédictive de la Structured Assessment of PROtective Factors (SAPROF) (.pdf)


Florian Glibert

Florian Glibert

Florian Glibert (IHECS)

Prix du mémoire du Conseil supérieur de l’Éducation aux médias (CSEM)

Florian, actuellement conseiller "éducation aux médias" auprès de la Ministre Bénédicte Linard, espère, dans le futur, « travailler dans la recherche, mais en attendant, c'est vraiment pas mal ».

« C'était très intéressant de voir ce qu'il y a de "meilleur" dans d'autres disciplines, de pouvoir un peu s'ouvrir à d'autres horizons. En résumé : une journée riche en apprentissage avec, maintenant, pleins d'auteurs et autrices intéressants à lire ! »

Une question ? Appel gratuit au 0800 20 000 les jours ouvrables de 8h à 18h ou infos(at)cfwb.be

ABC des démarches

Vous êtes...



La Cellule Architecture de la FW-B
Egalité des chances
Yapaka
Réseau de prise en charge des extrémismes et radicalismes violents
Cellule de lutte contre la pauvreté
  • FWB - Cadastre des subventions 2020
  • Journée de la recherche 2022
  • Les Chiffres clés de la Fédération Wallonie-Bruxelles
  • Plan Lecture