Portail officiel de la fédération Wallonie-Bruxelles

favorisimprimerenvoyer

Contact

Sport & société: pratiques et impacts

Actu

Sport & société: pratiques et impacts

Présentation des résultats de différentes études sur les pratiques et les impacts de l’activité physique et sportive en Fédération Wallonie-Bruxelles.

1. Etat des lieux des pratiques, attentes,  freins et représentations en termes d’activités physiques et sportives en Fédération Wallonie-Bruxelles

En proposant une approche mixte de collecte des données, à la fois quantitative et qualitative, cette enquête autorise une vision globale de la situation tout en assurant un approfondissement et un affinage des résultats. De plus, certaines comparaisons avec des études similaires réalisées par l’Administration générale du Sport (AGS) en 1991, 1994 et 2006 permettent de mettre en évidence certaines évolutions voire tendance de la pratique sportive.

Ce processus d’évaluation de la situation, véritable photographie en matière d’activités physiques et sportives de la population en Fédération Wallonie-Bruxelles, s’avère une étape essentielle à l’optimisation de l’action de chaque acteur de terrain. Face aux défis considérables de lutte d’une part, contre l’inactivité physique et la sédentarité et, d’autre part, de promotion de l’activité physique et sportive, ce diagnostic régulier de la situation prend tout son sens. Elle peut également servir de point de départ à l’élaboration d’une communication mieux ciblée en fonction des profils et des besoins des publics et de leurs habitudes de communication et d’information.

2. Retour social sur investissement dans le sport en FWB

L’Adeps et Sport Vlaanderen ont demandé à l’Université de Sheffield Hallam (SHU) ainsi qu’à la Vrije Universiteit Brussel (VUB) et l’Université catholique de Louvain (UCLouvain) de mener à bien une étude sur le retour social sur investissement (RSI) dans le sport au sein de la Fédération Wallonie-Bruxelles et en Flandre.  Ces études de RSI entrent dans le cadre plus large d’un programme de travail relatif à la valeur du sport incluant également l’établissement d’un compte satellite du sport destiné à mesurer la valeur économique du sport en Belgique.  Ce rapport présente les résultats de l’étude relative au RSI dans le sport au sein de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Principaux résultats:

L'étude révèle qu'un volume de contributions de 1,68 milliards d'euros dans le secteur du sport a généré 2,04 milliards d'euros d’impact social au sein de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Elle établit que 37% de la valeur sociale du sport touche à la santé   (759,35 millions d'euros), 25 %, à la productivité des bénévoles (505,51 millions d'euros), 21 %, au bien-être subjectif (430,34 millions d'euros) et 17 %, au capital social (342,68 millions d'euros). La recherche démontre également que les investissements dans le sport s'accompagnent d'un retour positif pour la société. Chaque euro investi dans le sport (y compris les contributions financières et non financières) se traduit, en effet, par un impact social évalué à 1,21 € pour les individus et la société.

3. Impact social du sport de haut niveau

L'Adeps, en collaboration avec Sport Vlaanderen a chargé la VUB d'évaluer la valeur sociale du sport de haut niveau et l'effet d'inspiration des Jeux Olympiques et paralympiques.

Le cadre MESSI (Mapping Elite Sport's Potential Societal Impact) reflète l'impact sociétal du sport de haut niveau en dix dimensions, sur base de 70 éléments. Les Wallons et Bruxellois attribuent un impact globalement positif au sport de haut niveau, en particulier quant à son rôle sur :

  • l'impact sur l'identité collective & la fierté,
  • le bonheur & la passion
  • et l'attraction des fans et des médias.

En général, les résidents en FWB perçoivent peu d'effets sociaux négatifs du sport de haut niveau, mais les effets identifiés concernent en particulier la consommation locale et la qualité de vie tels que les coûts et l'empreinte écologique élevée de l'organisation d'évènements sportifs. Le sport de haut niveau pourrait avoir un impact positif sur la pratique du sport pour tous, en particulier juste après une compétition internationale importante. Par exemple, après les Jeux Olympiques de Tokyo, 59% de la population en Fédération Wallonie-Bruxelles se dit encouragée à commencer à pratiquer du sport grâce aux bonnes performances de nos athlètes de haut niveau.

RETROUVEZ TOUTES LES ETUDES DE L'ADEPS SUR REFER

 

Liens sur la thématique

Tous les articles