Portail officiel de la fédération Wallonie-Bruxelles

favorisimprimerenvoyer

Contact

Le Mundaneum: un Google de papier dans la ville du Doudou

Focus

Le Mundaneum: un Google de papier dans la ville du Doudou

En juin 2015, à Mons, le Centre d’archives de la FW-B, mieux connu sous le nom de «Mundaneum », rouvrait ses portes après deux ans de travaux. Le public peut y découvrir le fameux Répertoire bibliographique universel (RBU) conçu par Paul Otlet et Henri La Fontaine à la fin du XIXe siècle, qui annonce les Google et Wikipédia utilisés aujourd’hui.

La renaissance du Mundaneum est presque le fruit du hasard. En 1964, un jeune chercheur australien, Boyd Rayward tombe sur les collections du Mundaneum conservées à l’Institut d’anatomie au Parc Léopold à Bruxelles. Le chercheur vient de découvrir un patrimoine unique créé un siècle plus tôt par deux juristes belges: Paul Otlet (1868-1944), pionnier des sciences de l’information, et Henri La Fontaine (1854-1943), qui sera élu prix Nobel de la paix en 1913. En 1895, les deux hommes, férus de livres et de bibliographie, se lancent un gigantesque défi : répertorier tous les ouvrages publiés dans le monde depuis l’invention de l’imprimerie ! 

12 millions de fiches 

Paul Otlet et Henri La Fontaine sont convaincus que l’accès à la connaissance peut sauver l’homme de ses envies de combattre. Les deux juristes conçoivent alors l’idée de rassembler en un seul lieu l’ensemble des connaissances du monde et de les classer selon le système de classification décimale universelle (CDU). Leur travail se concrétisera sous la forme d’un Répertoire bibliographique universel (RBU). Ce Répertoire est reconnu comme patrimoine mondial au registre Mémoire du monde de l’Unesco depuis 2013 et la CDU est encore utilisée aujourd’hui dans les bibliothèques de 130 pays.

Le projet d’Otlet et La Fontaine se transforme en Palais mondial Mundaneum lorsqu’il s’installe en 1920 au Palais du Cinquantenaire à Bruxelles. Cette première version du Mundaneum fermera ses portes en 1934.

On peut découvrir aujourd’hui à Mons au sein du Mundaneum récemment rénové les vestiges du projet un peu fou d’Otlet et La Fontaine : des mètres et des mètres de meubles-tiroirs en chêne contenant les 12 millions de fiches de papier de 12,5 x 7,5 cm qui ont pu être sauvées sur un ensemble totalisant quelque 18 millions de fiches !


Le Mundaneum aujourd’hui

Aujourd'hui, l’institution mène un double projet : valoriser le patrimoine laissé par ses deux fondateurs et questionner sous différents angles notre accès au savoir. Au-delà du RBU, le Mundaneum abrite 6 km d’archives composées – pour n’en citer que quelques-uns – d’un Musée international de la presse, du Répertoire iconographique universel, du Répertoire universel de documentation, de l'Encyclopedia Universalis Mundaneum, des papiers personnels d’Henri La Fontaine et de Paul Otlet, etc. 

Quelques nouveautés 

Au rayon des nouveautés, une borne interactive a été installée à l'intérieur du musée à l’occasion de la réouverture. Elle répond aux questions que se posent les visiteurs, lorsqu'ils franchissent le seuil du musée. Les visiteurs peuvent aussi manipuler des fiches « factices », leur permettant de comprendre le fameux système de répertoire bibliographique d’Otlet et La Fontaine.

Autre nouveauté : une table interactive, pour concocter soi-même son propre documentaire sur le Mundaneum, en utilisant des archives prêtées par la Sonuma (TéléMB et la RTBF). 

Les amateurs de jeux vidéo seront ravis de recevoir une tablette, le temps de leur visite. Elle est pourvue d'un tout nouveau jeu vidéo, un serious game appelé « Mundaneum : Web 1895 ». 

Redécouverts après l’explosion d’Internet, le Mundaneum et ses fondateurs sont aujourd’hui reconnus comme des précurseurs du web et des moteurs de recherche. Avec ses millions de fiches de papier, le Répertoire bibliographique universel vise en effet une finalité similaire à celle de Google qui, ironie de l’histoire, a installé son principal centre de données européen à Baudour, à moins de 15 km de Mons. Entre les deux « technologies », une même vision mais plus d’un siècle d’écart.

www.mundaneum.org 

Liens sur la thématique

Tous les articles