Enquête sur la santé et le bien-être des jeunes dans l'enseignement primaire

Date de publication : 14.03.13

 

Les campagnes de prévention portent leurs fruits : 8 jeunes sur 10 dans l’enseignement primaire se sentent heureux et en bonne santé !

L’enquête HBSC (Health Behaviour in School-aged Children) sur le comportement de santé des jeunes en âge scolaire, réalisée tous les 4 ans, récolte des données sur les comportements de santé des garçons et filles de 11, 13 et 15 ans.

L’enquête HBSC est réalisée conjointement  dans  43 pays/régions (dont la Fédération Wallonie-Bruxelles).

Elle est patronnée par le Bureau Européen de l’Organisation Mondiale de la Santé.

En Fédération Wallonie-Bruxelles, l’enquête HBSC est réalisée par le SIPES-ULB (Service d'Information Promotion Education Santé).

En 2010, 147 écoles (84 écoles primaires et 63 écoles secondaires), soit 680 classes ont participé à l’enquête.

Les résultats de cette enquête révèlent des données très encourageantes.

Elèves du primaire

  • 8 jeunes sur dix dans l’enseignement primaire se sentent heureux, sont satisfaits de leur vie et perçoivent leur santé positivement ;
  • Augmentation du nombre de jeunes qui se brossent les dents 1 fois par jour (60% en 2010).
  • Statut-quo de l’abus multimédias (TV, jeux, ordinateur)
  • Diminution des conduites d’expérimentation (consommation une fois dans sa vie) pour le tabac, l’alcool et l’ivresse chez les 5ème et 6ème primaires.

- l’essai tabagique concernait 15% dans les années 90 et est passé pour la 1ère fois en dessous de la barre des 10% en 2010

- l’expérimentation de l’alcool concernait plus de 70% en fin de primaire dans les années 90 et en concerne un peu moins de 50% en 2010

Elèves du secondaire

  • Augmentation de la consommation quotidienne de fruits et légumes des jeunes de l’enseignement secondaire (les jeunes de la Fédération Wallonie-Bruxelles font partie des plus grands consommateurs et se situent au 4ème rang de plus de 40 pays participant à cette enquête)

- la consommation quotidienne de fruits passe de 34,5% en 2002 à 45,6% en 2010

- La consommation quotidienne de légumes passe de 47,7% en 2002 à 52,3% en 2010

  • Statut-quo de la surcharge pondérale.

Les adolescents semblent prendre moins de risques aujourd’hui. Cette évolution peut s’expliquer, en partie, par les actions de préventions menées par la Fédération Wallonie Bruxelles, à l’initiative de la Ministre de la Santé, Fadila Laanan (en matière de prévention des assuétudes notamment dans les milieux festifs, de prévention du VIH/Sida, du travail de renforcement des facteurs de protections, etc.)

La Ministre Fadila Laanan précise : «Je ne peux que me réjouir de ces résultats. Mais la prévention est aussi nécessairement un travail sur le long terme. Le résultat de certaines actions actuelles ne pourra sans doute être constaté que dans plusieurs années. »

L'enquête complète est accessible sur sipes.ulb.ac.be

Plus d’infos ?

Aurore Dierick 0477/89 53 86
aurore.dierick(at)gov.cfwb.be

 


L'hebdo   Flux rss de l'hebdo

Liège, 9ème Biennale Internationale de la Photographie et des Arts Visuels 2014

Lire la suite de

Tous les hebdos

Get the Flash Player to see this player.