Portail officiel de la fédération Wallonie-Bruxelles

favorisimprimerenvoyer

Contact

7ème Journée de la Recherche : les lauréates

SESSION DES TFE

Lola Van Belle (Haute Ecole Louvain en Hainaut - Mons)

Lola Van Belle

Prix du TFE de l’Administration générale de l’Enseignement (AGE) et Lauréate du Prix de la communication – TFE de la Journée de la Recherche 2022

"Bonjour à tous, je m’appelle Lola Van Belle et je suis diplômée d’un bachelier en institutrice primaire (depuis 2022 à la HELHa de Mons). J’ai 21 ans et j’effectue actuellement une spécialisation en orthopédagogie (Condorcet à Mons) car j’ai cette réelle volonté de pouvoir prendre en compte les besoins spécifiques de chacun durant ma carrière et j’avais besoin de me sentir mieux formée, mieux outillée. Je suis passionnée par l’enseignement mais aussi par la collaboration entre professionnels qui me semble essentielle afin d’offrir un enseignement de qualité aux élèves."  

Résumé du TFE : "Un enseignant c’est bien… mais deux, c’est mieux ! Le coenseignement peut-il être un outil efficace en guise de différenciation pédagogique ?"(pdf)

Capsule vidéo - Lola Van Belle 

Ine Calujek (Haute Ecole Robert Schuman - Virton)

Prix du TFE de l’Administration générale du Sport 

"Au cours de ces dernières années, j’ai cumulé plusieurs rôles : j’ai été athlète, entraîneuse, mais aussi étudiante. Le sport a toujours été ma ligne directrice, mais dès le moment où j’ai commencé à entraîner dans mon club d’athlétisme, j’ai découvert un amour naissant pour la pédagogie.

Durant mes trois années d’études à l'HERS de Virton en AESI éducation physique, j’ai pu allier sport et pédagogie, ce qui m’a permis d’écrire ce TFE qui est aujourd’hui récompensé. Lors de ce travail, j’ai voulu tenter de supprimer les croyances genrées associées aux disciplines sportives afin de motiver davantage les élèves à leurs pratiques. Pour cela, j’ai augmenté leur sentiment de compétence dans une discipline fortement stéréotypée : le step. En quelques mots, j’ai voulu mettre en évidence que chaque individu peut pratiquer le sport qu'il souhaite et que les croyances genrées ne devraient pas être un frein.

Toujours en quête de savoirs et de connaissances, j’ai décidé de poursuivre mes études en m’inscrivant dans un master en science de l’éducation à l’Université de Mons. Durant les prochaines années, j’espère pouvoir approfondir et perfectionner mon travail afin de le rendre meilleur."

Résumé du TFE : "Stop aux sports genrés, par l'augmentation du sentiment de compétence chez des élèves de 4ème primaire"(pdf)

France Borgniet (Haute Ecole Léonard de Vinci)

Prix du TFE de l’Observatoire de l’Enfance, de la Jeunesse et de l’Aide à la jeunesse

"Assistante en psychologie, je suis particulièrement intéressée par la thématique de la maltraitance infantile, du placement et de la résilience. C'est donc naturellement que j'ai porté mon travail de fin d'études vers cette thématique. Je souhaitais initialement me diriger vers le monde du travail après mon diplôme mais à la suite du prix de l'OEJAJ ainsi que cette belle expérience à la journée de la recherche, j'envisage de prolonger mes études et de m'orienter vers un master afin de continuer d'apprendre et d'enrichir mes connaissances sur ces sujets qui me tiennent tout particulièrement à cœur."


SESSION DES MEMOIRES

Lucie Pelz (ULiège)

Prix du mémoire de l’Administration générale des Maisons de justice et Lauréate du Prix de la communication – Mémoire de la Journée de la Recherche 2022

"Venue tout droit d’Alsace pour étudier la Psychologie à l’Université de Liège, en arrivant il y a cinq ans, j’étais persuadée n’être que de passage. Clin d’oeil du destin, coup du hasard ou suite logique des évènements, c’est dans le service de psychologie clinique de la délinquance, qui m’avait convaincue de passer la frontière pour mes études, que je travaille aujourd’hui en tant qu’assistante. La réalisation du mémoire est en partie responsable de ce changement de perspectives, puisque c’est en travaillant sur ce projet que j’ai pu développer un intérêt prononcé pour le monde de la recherche, qui a cette manière si singulière de cultiver la curiosité."

Résumé du mémoire : "Processus de désistance, quelle place pour la religion et la spiritualité"(pdf)

Alexandra Syskova (UCLouvain)

Prix du mémoire de l’Observatoire de l’Enfance, de la Jeunesse et de l’Aide à la jeunesse 

"Mon double cursus en sociologie à l’UCLouvain et en écriture cinéma à l’IAD est peut-être l’un des éléments qui reflètent mon attrait pour la transversalité dans les milieux éducatif et de la recherche. La sociologie m’a amenée à creuser la question des inégalités et de l’intégration sociale, en particulier dans l’éducation ; là où le cinéma est pour moi un médium important qui matérialise et humanise la science. Tout en étant fort sensibilisée à l’intégration de l’art et de la culture dans l’éducation, j’aime donner la parole aux acteurs et comprendre ce qui peut rendre l’expérience humaine plus riche, plus ouverte, plus positive."

Emeline Devleminckx (UCLouvain)

Prix du mémoire du Conseil supérieur de l’Éducation aux Médias

"L’envie d’enseigner a toujours été très présente dans mon imaginaire. Mes études d’institutrice primaire terminées, je décide de poursuivre avec un régendat en sciences humaines pour élargir mes horizons. Dix ans plus tard, un cours d’Education aux médias m’est attribué, pour lequel je ne me sens pas prête car il ne correspond pas à mon cursus. Un autre défi arrive en parallèle : entreprendre un master en communication à horaire décalé. Je fais alors le choix d’allier les deux… De cette intention naît mon sujet de mémoire. Il répond donc à une préoccupation réelle et me permet de concilier recherche universitaire et pragmatisme de terrain. Loin de se cantonner à une formalité de fin de cycle, il pourrait apporter quelques pistes et réflexions sur la manière de développer la pensée critique d’adolescents, à partir de la thématique que j’ai choisi de cibler : la "pente savonneuse" du complotisme. D’un point de vue plus personnel, cette expérience m’a conforté dans mon souhait de m’orienter vers l’enseignement en hautes écoles."  

Résumé du mémoire : "Les théories du complot : une opportunité pour l’Education aux médias ? La déconstruction de théories du complot en ligne comme moyen de développer les compétences critiques auprès d’élèves de terminale"(pdf)

Capsule vidéo - Emeline Devleminckx

 

Laura Leonetti (UMons)

Laura Leonetti

Prix du mémoire du Ministre de l’Egalité des chances (Frédéric Daerden) 

"L’écriture étant devenu mon exutoire, je ne pouvais pas résister à l’appel qu’elle m’offrait pour tenter de lever, humblement, la parole sur un sujet qui m’est cher : l’inclusivité de tout enfant en milieu scolaire. Alors, aussi infime soit l’impact que ces lignes porteront, j’espère qu’elles auront l’audace d’améliorer un bout du quotidien de ces enfants extra-ordinaires. J’ai traversé, non sans difficultés, toutes les étapes de ma scolarité et, aujourd’hui, j’y ai mis un point final en alliant ma vision, novice, d’architecte avec celle, exercée, de l’enfant aux besoins spécifiques que je reste. Intimement convaincue de l’impact que l’architecture peut avoir sur le quotidien et fervente défenseuse de l’égalité pour toustes, j’ai l’espoir que ce mémoire, puisse-t-il un jour, être le tremplin d’une architecture plus inclusive. Ainsi, les valeurs sensibles et humaines doivent impérativement rester au cœur de la conception architecturale. Qu’importe la valeur du moule que la société nous offre, nous devons affronter la normativité et assumer la diversité synonyme de véritable beauté humaine."

Résumé du mémoire : "L’impact de l’inclusion des enfants aux besoins extra-ordinaires dans l’architecture scolaire"(pdf)

Capsule vidéo - Laura Leonetti

 

 

Kim Rauw (ULiège)

Prix du mémoire de l’Administration générale de l’Enseignement 

Résumé du mémoire : "Les évaluations et les stéréotypes liés au redoublement. Dans quelle mesure, l’ancrage du stéréotype du redoublement dans la copie d’un élève de 3e année secondaire, accompagnée ou non d’une grille d’évaluation, va-t-il influencer l’évaluation donnée par des enseignants de l’enseignement secondaire ordinaire en Fédération Wallonie-Bruxelles sur cette copie ?"

Capsule vidéo - Kim Rauw

 

 

Miralys Koussawo (ULB)

Prix du mémoire de l’Observatoire des politiques culturelles 

"Diplômée d'un master en architecture de l’Université Libre de Bruxelles (ULB) et actuellement architecte, j’ai effectué durant mon master un Erasmus d’une année à Lisbonne au Portugal. Une fois de retour en Belgique, il était devenu évident pour moi que l’omniprésence de l’art dans l’espace public lisboète était un élément intéressant à investiguer et à analyser pour l’espace public belge de manière générale. Cela m’a conduit à mon mémoire de fin d’études présenté lors de la journée de la recherche."

"La journée de la recherche a été une belle opportunité de découvrir les travaux dans d’autres disciplines, et également de présenter à un plus large public les liens possibles entre l’art et l’architecture."

Marie Vlaeminck (ULB)

Marie Vlaeminck

Prix du mémoire de l’Administration générale du Sport

"J’ai étudié à Solvay Brussels School et j’ai effectué un master en management science. J’ai notamment pu partir en Erasmus à la Luiss Guido Carli à Rome. Lorsque j’ai dû choisir mon sujet de mémoire, c’était une évidence. Passionnée par la nature et le sport, j’ai voulu combiner les deux et je me suis demandée si le sport pouvait devenir aussi vert que ses pelouses. La réponse est oui mais comment ? C’est ce que je développe dans mon mémoire et j’espère pouvoir de près ou de loin participer au développement de l’économie circulaire au niveau des infrastructures sportives en Région de Bruxelles-Capitale. J’ai été diplômée avec distinction et je travail maintenant dans une société de consultance."

Résumé du mémoire : "Modèles d'affaires innovants de l'économie circulaire appliqués au sport amateur dans la Région de Bruxelles-Capitale"(pdf)

Capsule vidéo - Marie Vlaeminck

 

 


SESSION DES THESES

Chloé Tolmatcheff (UCLouvain)

Prix de la Journée de la Recherche – docteur‧e et Lauréate du Prix de la communication – Thèse de la Journée de la Recherche 2022

"C'est à la fin de mon Master en psychologie clinique à l'ULB que je me suis découvert une passion pour la recherche. J'ai eu la chance d'être engagée comme assistante de recherche à l'UCLouvain pendant 2 ans pour évaluer un programme anti-harcèlement en Fédération Wallonie-Bruxelles. Ces deux années m'ont permis de développer mes compétences de chercheuse, de tisser de nombreux liens avec les acteurs de terrain, et surtout, d'entrevoir tous les écueils qui parsèment le développement, la mise en œuvre et l'évaluation de programmes anti-harcèlement. Lorsque j'ai décroché ma bourse FNRS, je savais que mon objectif serait de remédier au mieux aux différentes lacunes que j'avais identifiées. 

Après avoir défendu ma thèse en novembre 2021, j'ai été engagée comme chercheuse postdoctorale à l'université de Turku, en Finlande, dans l'équipe de recherche qui a développé le célèbre programme de prévention du harcèlement KiVa. Fin 2022, j'ai quitté la Finlande pour un nouveau poste à l'université de Groningen, aux Pays-Bas.

Je suis ravie d'avoir eu l'occasion de partager mes travaux lors de la Journée de la Recherche et très honorée d'avoir remporté ces deux prix. J'espère avoir pu faire passer quelques idées-clés en ce qui concerne les collaborations entre chercheurs et décideurs politiques au sujet du harcèlement scolaire. Merci pour cette belle opportunité !"

Résumé de la thèse : "Ouvrir la boîte noire des programmes de prévention pour outiller nos écoles face au harcèlement scolaire"(pdf)

Capsule vidéo - Chloé Tolmatcheff 

 

 

Louise Declerck (UCLouvain)

Louise Declerck

Prix de la Journée de la Recherche – doctorant‧e

"Depuis toute petite, le fonctionnement du corps humain m’a intéressé. D’autre part, le sport a toujours joué un rôle important dans ma vie. Ainsi les études de kinésithérapie m’ont paru comme une évidence. C’est lors d’un stage de bachelier que j’entre en contact avec la kinésithérapie en neurologie et la réadaptation. Le souhait de me spécialiser dans ce domaine fut immédiat et c’est donc ce que j’ai réalisé, plus tard, lors d’un master complémentaire en neurologie de l’adulte. Grâce à ce master, j’ai su pratiquer en cabinet privé en tant que kinésithérapeute pour patients avec troubles neurologiques. Voulant inciter mes patients à faire plus d’activité physique, je me suis vite rendu compte du manque d’offre d’activité physique adapté à leur disposition. Cette constatation m’embêtait. En même temps, le projet « Cap sur le Sport », lancé par Cap48 en collaboration avec la Ligue Handisport Francophone, la Fédération multisports adaptés et 3 centres de réadaptation en Wallonie et à Bruxelles, cherchait un(e) doctorant(e) pour entamer une recherche sur le handisport. Coïncidence ? J’aime penser que c’était le destin. 

Cela fait maintenant 4 ans que j’ai commencé ce projet de recherche, centrée sur les effets du handisport en réadaptation et son développement en fédération Wallonie-Bruxelles. Cela m’a apporté, et continue à m’apporter, énormément de belles expériences, rencontres et connaissances. J’espère ainsi, pouvoir contribuer, de ma manière, au développement de ce bel outil de santé et d’inclusion qu’est le handisport.  

La 7ème journée de la recherche en FW-B, c’était une expérience unique. Au-delà de la valorisation de sa recherche que cela apporte, c’était une manière d’entrer en contact avec différentes chercheurs, étudiants, employés de la FW-B, et parler de différentes thématiques de recherche d’actualité. On y apprend pleins de choses ! De plus, c’était un exercice de rédaction et de communication enrichissant, qui prépare à la rédaction de la thèse. Je recommande à 100% !"

Résumé de la thèse : "Handisport et sa place en réadaptation en Fédération Wallonie-Bruxelles"(pdf)

Capsule vidéo - Louise Declerck

 

 

Julie Feltz (UCLouvain/Université Paris Nanterre))

Julie Feltz

Soutien à la recherche doctorale de l’Observatoire des politiques culturelles 

"Diplômée en langues et littératures françaises et romanes, puis d’un master en arts du spectacle, j’ai travaillé après mes études dans le secteur du théâtre jeune public en tant qu’assistante, chargée de production et de projet. J’ai eu l’occasion d’en apprécier l’ambiance particulière et de rencontrer des artistes en fin de parcours professionnel qui m’ont raconté l’histoire de ce secteur. 

Ces rencontres m’ont donné envie de réaliser et publier des entretiens pour garder une mémoire de cette histoire particulière. L’aspect de transmission intergénérationnelle m’intéressait beaucoup. Après quelque temps, ce projet s’est mué en projet de recherche sur la constitution de l’identité de ce Monde de l’art et sa transmission entre artistes de générations différentes au fil du temps. J’ai obtenu une bourse FRESH du F.N.R.S. pour le mener à bien, qui a débuté en janvier 2019. 

Je suis à présent en fin de parcours et apprécie le chemin accompli : j’ai réalisé une cinquantaine d’entretiens avec des artistes de toutes les générations se croisant dans ce Monde de l’art et ai exploré beaucoup d’aspects de ce dernier. J’ai développé une recherche pluridisciplinaire (sociologie des valeurs, histoire, analyse des pratiques artistiques et des spectacles) pour étudier la constitution progressive, jusqu’à aujourd’hui, de ses spécificités (processus de création, valeurs-principes, exigences esthétiques et dramaturgiques, projet politique), souvent implicites, et leur transmission entre artistes de générations différentes. Il ne me reste plus qu’à finir la rédaction, ce que je réalise avec le soutien de l’UCLouvain qui m’a octroyé une bourse de trois mois supplémentaires. Ce prix et ce soutien de l’Observatoire des Politiques culturelles me motivent à finaliser cette recherche et à en diffuser les résultats auprès des professionnel·les de ce secteur."

Résumé de la thèse : "Théâtre jeune public en Belgique francophone, le devenir d’une spécificité. Étude de la constitution et transformation de l’identité professionnelle des artistes de ce monde de l’art (1970-2020)"(pdf)

Capsule vidéo - Julie Feltz

 

 




Présidence belge Union européenne
La Cellule Architecture de la FW-B
Egalité des chances
Yapaka
Réseau de prise en charge des extrémismes et radicalismes violents
Cellule de lutte contre la pauvreté
Plan transversal de transition écologique
  • FWB - Cadastre des subventions 20201
  • Journée de la recherche 2022
  • Les Chiffres clés de la Fédération Wallonie-Bruxelles
  • Plan Lecture